Donner de l'argent de poche à ses enfants

Donner de l'argent de poche à ses enfants, pour ou contre ?

Beaucoup de parents donnent de l'argent de poche à leurs enfants mais il n'y a évidemment aucune obligation. Vous vous posez la question ? Découvrez les arguments favorables et défavorables et prenez votre décision !

Quel plaisir pour un enfant de glisser une petite pièce ou un billet dans sa tirelire... Mais, est-ce une bonne chose de lui donner de l'argent ?

Pourquoi donner de l'argent de poche à son enfant ?

L'argent de poche est un espace de liberté pour l'enfant. Il l'oblige à faire des choix en toute autonomie. Gérer ses propres dépenses selon ses envies et son budget lui permet de prendre conscience de la valeur des choses. Mais, il faut éviter pour cela de subvenir à toutes ses envies. L'enfant apprend la patience en économisant pour obtenir ce qu'il désire.

Quels peuvent-être les risques ?

Certains parents ne souhaitent pas donner à leurs enfants la notion de l'argent trop tôt. Par ailleurs, il est préférable de donner sans contrepartie (bonnes notes, tâches ménagères) pour éviter d'installer une sorte de chantage avec l'enfant. Le risque est qu'il refuse ensuite de faire quoi que ce soit sans obtenir de l'argent en échange.

Dans tous les cas, il vaut mieux ne pas se mêler des dépenses de son enfant afin de préserver son jardin secret.

Quel montant faut-il donner et à quel âge ?

Dans la majorité des familles, le montant oscille entre 5 et 10 euros par mois. Bien sûr, chacun fait selon ses moyens.

Lorsque l'enfant est très jeune, on peut donner une petite pièce de manière symbolique pour qu'il puisse s'acheter quelques bonbons. Ensuite, on augmente au fil des années avec l'âge de l'enfant.

Le mieux est de ne pas varier le montant et la régularité des dons. Bien évidemment, une somme plus importante peut être accordée à l'enfant pour une occasion particulière (Noël, anniversaire...).