Le sport sur ordonnance

Le sport sur ordonnance

A partir du 1er mars 2017, les personnes atteintes d'une grave et longue maladie peuvent avoir une prescription pour des séances de sport.

A la suite du décret du 30 décembre 2016, le sport peut être prescrit aux patients par les médecins généralistes à partir du 1er mars 2017.

Aujourd'hui, de nombreuses personnes luttent contre des maladies dites d'affections de longue durée (ADL), ce sont des maladies graves avec un traitement long et coûteux (Cancer, AVC, diabète, sclérose en plaques...).

Cette prescription pour des séances de sport est une solution pour diminuer les effets de la maladie et de récidive, car d'après l'organisation mondiale de la santé, le manque d'activité physique est une des principales causes de maladies.

Cette thérapie, aujourd’hui reconnue, permet alors de se soigner sans utiliser de médicament.

Les séances d'activité physique sont réalisées par des professionnels de santé (masseurs-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens...) ou par un professionnel titulaire d'un diplôme dans le domaine de l'activité physique adaptée (dans une association sportive par exemple).
Avec l'accord du patient, un compte-rendu peut être écrit par l’intervenant pour faire un suivi des séances au médecin traitant.

Ce dispositif a déjà été mis en place et testé depuis 2012 dans la ville de Strasbourg. Ce sont plus de 300 médecins généralistes qui ont prescrits du sport à 1500 bénéficiaires. La première année de sport est alors gratuite pour le patient puis un tarif solidaire est proposé les années suivantes.

En savoir plus avec
l'article de Santé Magazine