Don de RTT et congés aux aidants

Don de RTT et congés aux aidants

Depuis 2014, les salariés d'une entreprise peuvent donner une partie de leurs jours de congés ou RTT à un collègue ayant un enfant malade. Le 7 décembre 2017, un amendement a été voté par les députés afin d'étendre le don de jours de congés non pris aux aidants. Avant d'entrer en vigueur, la proposition de loi doit passer au Sénat.

Soulager les aidants familiaux

En France, 8 à 13 millions de personnes aident régulièrement un ou plusieurs proches en perte d'autonomie ou avec un handicap. Environ 4 millions d'entre eux travaillent en parallèle. Dans un contexte de viellissement de la population, ces chiffres sont amenés à progresser.

L'objectif de cette loi est de soulager les aidants, de leur donner un peu de répit et plus de temps pour s'occuper de leurs proches dépendants.

 

En complément de ces quelques jours obtenus grâce à la solidarité de leurs collègues, les aidants font souvent appel à un service d'aide à domicile pour s'occuper de leurs parents âgés ou accompagner un proche handicapé.

Modalités pratiques

Pour bénéficier des jours donnés par leurs collègues, les aidants doivent présenter le certificat médical de la personne aidée. Les salariés peuvent donner autant de jours qu'ils le souhaitent mais ils doivent conserver un minimum de 4 semaines de congés payés. Ils doivent se signaler auprès de leur employeur mais peuvent rester anonymes.